Vous êtes ici :   Accueil   >   France   >   Impôts : 4,2 millions de contribuables français vont recevoir un virement, les concernés

Impôts : 4,2 millions de contribuables français vont recevoir un virement, les concernés

Certains Français recevront prochainement un remboursement après le paiement des impôts. Mais comment est-ce possible ?

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Tous les Français ne paient pas leur impôt sur le revenu. Cela concerne, à vrai dire, 43,8 % de la population (selon la Direction Générale des Finances Publiques). Chaque année, ces Français remplissent leur déclaration de revenus avant de payer la somme qu’ils doivent au fisc. 

Mais, chaque année, une partie de ce pourcentage reçoit un remboursement. En 2023, 10 % des Français recevaient ce virement. Ce n’est en aucun cas un cadeau de l’administration ou une erreur de sa part. Non, c’est un levier logique et les contribuables le savent. En effet, ils remplissent leur déclaration en n’oubliant pas certaines cases qui permettent d’obtenir ce remboursement.

Qu’est-ce que le crédit d’impôt ? 

Ce remboursement est possible grâce à ce que nous appelons le crédit d’impôt. Il s’agit d’une somme soustraite au montant de votre impôt. Et si ce crédit est supérieur au montant de votre impôt, alors le surplus vous est remboursé. 

De nombreux Français profitent de ce mécanisme. Leur proportion est en constante augmentation. En 2022, 9,8 % des foyers profitaient d’une restitution, contre 9,4 % en 2021. Près de 4,2 millions de contribuables bénéficient de crédits d’impôt, qui permettent de déduire un certain montant de leurs impôts.

À voir Impôts : des milliers de contribuables ont oublié qu’ils vont devoir rembourser un gros montant

Comme nous le disions, un crédit d’impôt peut générer un remboursement lorsque son montant dépasse celui de l’impôt dû. Par exemple, si un contribuable a un crédit d’impôt de 500 euros et une dette fiscale de 300 euros, le fisc lui remboursera la différence de 200 euros. 

L’importance de bien remplir sa déclaration

Pour bénéficier de ces avantages fiscaux, il est essentiel de déclarer correctement les montants dans la déclaration de revenus. En cas d’oubli, les contribuables ont jusqu’au 26 juin pour corriger leur déclaration via le site de l’administration fiscale sans encourir de sanctions. Passé ce délai, la correction en ligne sera possible à partir du 31 juillet.

Cette évolution des crédits d’impôt et des restitutions fiscales illustre l’importance croissante de ces mécanismes dans le soutien financier aux ménages français. Mais cela montre aussi avec quelle rigueur il est nécessaire de bien remplir sa déclaration. 

Avec le développement de la déclaration automatique, certains oublient de faire les ajouts nécessaires, de remplir les bonnes cases. Ils passent donc à côté d’un remboursement bienvenu. Mais alors, quels sont les crédits d’impôt les plus courants ?

Les crédits d’impôt à connaître 

Nous pouvons citer quatre crédits d’impôt très populaires. Le premier concerne ceux qui emploient à domicile un salarié pour des prestations de services à la personne. Le crédit d’impôt représente 50 % des dépenses.

À voir Bientôt une augmentation des impôts pour tous ceux qui touchent plus que ce salaire ?

Ensuite, il y a celui qui concerne les gardes d’enfants. Il est également de 50 %, selon les situations, pour la garde en crèche, en garderie ou chez une assistante maternelle agréée. Du côté des enfants, toujours, profitez d’une réduction d’impôt pour les frais de scolarité. 

Enfin, vous pouvez également en profiter pour l’installation d’une borne de recharge pour votre voiture électrique. Ce cadeau fiscal vise à encourager les Français à se détourner des véhicules thermiques au profit de la version électrique.

Ces leviers sont très intéressants pour faire des économies. Grâce à eux, vous pouvez recevoir un virement bienvenu, surtout en ces temps de crise.

Vous aimez ? Partagez !