Vous êtes ici :   Accueil   >   France   >   Électricité et gaz : ne vous faites pas avoir par ce piège qui fait flamber vos factures

Électricité et gaz : ne vous faites pas avoir par ce piège qui fait flamber vos factures

Évitez de faire grimper davantage vos factures d'électricité et de gaz. Pour cela, ne vous faites pas avoir dans ce piège.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Depuis sa découverte, comme le feu à la préhistoire, l’électricité est devenue incontournable. Au fil des ans, elle est même devenue un indicateur du développement humain. Il n’en reste pas moins que la facturation est d’autant plus importante. Qui plus est, d’après nos confrères de Moneyvox, certains fournisseurs n’hésitent pas à utiliser des manœuvres douteuses pour tromper leurs clients.

Le prix de l’électricité augmente chaque année

L’électricité est un élément très important de notre vie quotidienne. Nous en avons besoin pour nos plats, pour nous chauffer, etc. Néanmoins, son prix a toujours été une préoccupation pour la population. En effet, il n’est pas toujours facile à supporter pour le portefeuille.

De plus, ces dernières années, les factures n’ont cessé d’évoluer. Début 2021, par exemple, le prix du kWh n’était que de 50 euros. À la fin de l’année, ce prix s’est brusquement multiplié, portant la mensualité à plus de 1 000 euros. Et cela ne s’est pas arrangé dans les années qui ont suivi.

Ensuite, l’année 2022 n’a pas été plus clémente pour le portefeuille des consommateurs. Le prix de l’électricité a augmenté, malgré les mesures prises par le gouvernement. La situation s’est aggravée en 2023, lorsque la guerre russo-ukrainienne a bouleversé le tarif pour ce carburant.

À voir 6 appareils à débrancher au plus vite pour économiser 30 % sur votre facture d’électricité

Cette année ne devrait pas faire exception à la règle. En janvier-février de cette année, les prix des carburants ont augmenté de 10 %. Pour y remédier, les consommateurs cherchent à limiter leur consommation. Mais il ne faut pas tomber dans le piège de payer plus cher.

Le piège auquel les consommateurs doivent faire attention

L’un des moyens les plus courants de réduire sa facture d’électricité consiste à changer de fournisseur. Les consommateurs commencent alors à parcourir les offres en ligne et hors ligne. Ils peuvent tomber sur des fournisseurs qui proposent le prix d’un kWh à moins de 60 euros en tarifs mesurés.

Mais il s’agit d’un piège. Pour attirer les clients, ces fournisseurs sous-évaluent la consommation annuelle. À la fin de l’année, au moment de payer la facture réglementaire, les consommateurs se retrouvent avec une facture qui peut dépasser les 1 000 euros. Soit disant parce que leur consommation a excédé.

Selon une représentante du Médiateur de l’énergie Caroline Keller sur Moneyvox, les fournisseurs qui se livrent à cette pratique sont Eni, et Ohm Énergie ou Engie. Une famille, cliente d’Eni, a fait un témoignage. Elle utilise l’électricité pour le chauffage, la cuisine et l’eau chaude, ainsi que pour d’autres besoins.

Un commercial a estimé leur consommation annuelle d’électricité à 1 450 kWh. Cela signifie un paiement mensuel de 58 euros. Or, à ce stade, ils devraient consommer environ 7 000 kWh par an en moyenne, et payer plus. Et bien sûr, ils ne s’en sont rendu compte qu’au moment de payer la facture de régulation, qui s’élevait à plus de 1 500 euros TTC.

À voir Ces 10 appareils à débrancher d’urgence pour faire de grosses économies d’électricité

Comment choisir son fournisseur d’électricité ?

Pour éviter de tomber dans cette situation, au moment de choisir votre fournisseur, faites votre propre évaluation. Il est facile de connaître le tarif mensuel d’une offre. Pour cela, multipliez le prix du kWh indiqué dans l’offre par votre consommation annuelle. N’oubliez pas d’ajouter les frais d’abonnement. Vous pouvez faire de même pour le gaz.

Le prix d’abonnement du gaz figure souvent sous l’acronyme CAR (consommation annuelle de référence). Vous obtiendrez ainsi le prix annuel à payer pour l’électricité et le gaz. Il vous suffit de diviser par 12 pour connaître votre mensualité. Une autre solution consiste à utiliser un compteur Linky ou Gaspar. Ils facturent sur la base de la consommation réelle.

Source :  Moneyvox

Vous aimez ? Partagez !