Vous êtes ici :   Accueil   >   Auto / Moto   >   Automobilistes : ne faites jamais ça, votre voiture peut être confisquée et l’amende de 30 000 €

Automobilistes : ne faites jamais ça, votre voiture peut être confisquée et l’amende de 30 000 €

Certains automobilistes risquent de la prison ferme et une très lourde amende s'ils commettent cette lourde infraction.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

En France, comme partout dans le monde, un Code de la route encadre le comportement des automobilistes. Certes, dans certains pays, ce dernier semble accessoire. Mais en France, les conducteurs qui ne le respectent pas s’exposent à de lourdes amendes.

C’est pourquoi, avant de passer le permis de conduire, les futurs conducteurs doivent se plonger dans ces notions pour passer un examen théorique. Pour le valider, il faut impérativement faire moins de cinq fautes. Malheureusement, nombreux sont les automobilistes à oublier certaines notions du Code de la route. Le problème, c’est que les forces de l’ordre, elles, les connaissent parfaitement.

Automobilistes : l’importance du respect des règles

Avant toute chose, revenons sur l’importance du Code de la route. Ce dernier n’existe pas pour rien. Il permet de créer un cadre dans lequel tous les automobilistes doivent se retrouver. Et ne pas en sortir. En effet, grâce à ce cadre, les routes sont plus sûres.

Notons, également, que le Code de la route est évolutif. En effet, de nouvelles règles se créent en fonction du comportement des automobilistes. Par exemple, avant la création et la démocratisation du téléphone portable, il était évidemment inutile d’interdire son utilisation au volant. Mais en voyant que de nombreuses personnes téléphonaient en conduisant, cette règle a logiquement fait son apparition.

À voir Automobilistes : cette grosse amende si vous stationnez de cette façon sur une place autorisée

Le Code de la route ne concerne pas uniquement le comportement des automobilistes dans leur voiture. En effet, il leur demande de respecter des règles au sujet de leur véhicule. Par exemple, ils doivent conduire avec un pare-brise propre. Le but est toujours de garantir la sécurité de tous les usagers de la route.

La falsification des plaques d’immatriculation

Bien évidemment, le Code de la route réserve quelques articles au sujet de la plaque d’immatriculation. Cette dernière est la carte d’identité du véhicule. Grâce à elle, les forces de l’ordre peuvent accéder à toutes les informations nécessaires concernant les automobilistes.

Par conséquent, ces derniers doivent s’assurer qu’elle soit toujours visible. En outre, ils ne peuvent évidemment, ni la falsifier, ni faire en sorte qu’elle ne soit plus visible (via la pose d’un autocollant, par exemple). Sinon, ils risquent de payer une amende.

En effet, les automobilistes qui camouflent leur plaque d’immatriculation risquent une amende minorée de 90 euros. L’amende forfaitaire est de 135 euros. Ces amendes s’expliquent par le fait qu’il s’agit non seulement d’une infraction au Code de la route, mais surtout d’une infraction pénale.

Les automobilistes et la fraude

Notons enfin que certains escrocs n’hésitent pas à falsifier leur plaque d’immatriculation. Pour eux, c’est un moyen idéal de commettre des délits sans qu’ils ne leur soient attribués. Certains automobilistes honnêtes reçoivent alors des amendes pour des infractions qu’ils n’ont pas commises. Telle est la conséquence d’un vol de plaque d’immatriculation.

À voir Automobilistes : les infractions routières les plus graves qui peuvent vous coûter une fortune

Il s’agit d’un délit que la justice condamne lourdement. En effet, les automobilistes qui falsifient une plaque d’immatriculation peuvent payer jusqu’à 30 000 euros d’amende. Ce n’est pas tout, ils risquent aussi jusqu’à sept ans de prison. En outre, les forces de l’ordre peuvent aussi confisquer le véhicule.

Vous aimez ? Partagez !