Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   À l’âge de 18 ans, elle soulève sa robe lors de la finale Miss Italie, le public est sidéré

À l’âge de 18 ans, elle soulève sa robe lors de la finale Miss Italie, le public est sidéré

Une miss doit savoir se comporter en public. Celle-ci a tout juste 18 ans, ose soulever sa robe lors de la finale devant un public médusé.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Une miss devrait constituer une icône de la beauté et représenter son pays devant toutes les manifestations que cela demande. Les critères de sélection se montrent donc très sévères afin de filtrer les jeunes filles possédant le plus de mérite pour le titre.

Cette jeune femme de 18 ans a déversé la chronique lors de sa présentation au titre de miss Italie. Elle a attiré l’attention lors de sa prestation en soulevant sa robe. Du jamais vu par le public qui reste totalement sidéré. Petit retour en arrière.

L’utilité de l’élection Miss

L’élection Miss d’un pays fait toujours parler d’elle. Cet évènement constitue l’occasion de se faire connaître pour les jeunes filles afin de se bâtir une notoriété.

Comme il s’agit d’une manifestation très suivie, beaucoup s’en servent pour véhiculer un message ou sensibiliser sur un sujet. Par exemple, pour la dernière élection de Miss univers, le sujet touchait à la protection du tigre du Bengale.

À voir La réussite financière viendra dans la vie de 4 signes du zodiaque au cours du mois de mai

Le concours constitue également une occasion de rassembler de jolies filles autour d’une cause. On peut, par exemple, parler de la lutte contre la violence envers les femmes. Pour la gagnante, le titre constitue aussi un billet pour visiter de nombreux pays et s’ouvrir à l’international.

Les critères de sélection d’une Miss

Ne devient pas Miss qui veut. Pour espérer se faire élire, il est indispensable de posséder certains atouts. En ce qui concerne la compétition de Miss Italie, les candidates doivent se plier à quelques règles rigoureuses.

D’abord, il existe une taille minimale à atteindre pour les candidates. Ensuite, cela vaut aussi pour les mensurations. On exige également des prétendantes au titre de ne pas détenir de tatouages trop visibles. Enfin, elles ne peuvent pas se présenter si elles portent déjà le statut de mère.

Autrefois, il fallait remplir des critères presque inatteignables pour pouvoir prétendre au titre de miss. Aujourd’hui, les critères de sélection se montrent plus souples et tolérants. Cette flexibilité se remarque en France, mais aussi en Italie.

On se souvient par exemple de Sophie Vouzelaud en 2007. Certes, elle n’a pas remporté le titre, mais elle est arrivée 1re dauphine. Elle a participé à l’ensemble des shows avec classe et une grâce incroyable, tout en étant malentendante. Tant bien que mal, elle a pris la parole pour s’exprimer.

À voir Impôts : ces foyers peuvent réduire plus de 4 000 € en cochant cette case dans leur déclaration

L’histoire de la robe

Un autre concours de miss se déroule en Italie en 2018 et émeut tout autant le public. Un peu dans le même registre, Chiara Borni a également marqué les esprits lors de sa prestation. Comme son homologue française, elle ne porte pas la fameuse couronne convoitée puisqu’elle finit 3e de la compétition.

En revanche, elle a réussi à faire parler d’elle et à attirer l’attention sur une cause qui lui tient à cœur. Chiara fait comme toutes les autres miss le long du concours, et puis à la finale, elle soulève sa robe.

Ce geste qu’on pourrait interpréter de différentes manières renferme une symbolique. Celle de la victoire du positif sur le négatif. Effectivement, en relevant sa robe de soirée, Chiara montre à tout le monde sa jambe bionique.

Cette jeune fille soulève sa robe lors de la finale Miss Italie - Capture Instagram
Cette jeune fille soulève sa robe lors de la finale Miss Italie – Capture Instagram

Ce geste plein de courage ne se perçoit pas forcément bien. Certains internautes affirment même qu’elle ne mérite pas sa place et la traitent d’estropiée.

Qu’à cela ne tienne, Chira veut faire comprendre qu’une fille peut se sentir belle au point de participer à un concours de beauté. Et cela, après avoir connu le pire, à savoir un accident de moto.

Vous aimez ? Partagez !