Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Augmentation des retraites : la mauvaise nouvelle est tombée pour les petites pensions

Augmentation des retraites : la mauvaise nouvelle est tombée pour les petites pensions

Le gouvernement avait prévu de rehausser certaines petites retraites. Mais le dispositif tarde à être en vigueur. On vous explique pourquoi !

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Ils sont près de 1,7 millions de seniors à avoir reçu un salaire similaire au Smic durant toute leur carrière. Afin de les aider, le gouvernement dévoile son intention de revaloriser leur pension. Pour l’instant, seules près de 600 000 retraites bénéficient réellement de cette hausse. Les autres doivent encore attendre quelques mois !

Certaines petites retraites doivent encore attendre avant de bénéficier de la hausse

Visiblement, l’État a du mal à tenir cette promesse concernant le Minimum contributif. En automne 2023, il annonçait vouloir porter les petites retraites à hauteur de 85 % du Smic. Certes, près de 600 000 seniors bénéficient déjà de ce montant. Mais la majorité attend toujours !

L’ancien ministre du Travail Olivier Dussopt dévoilait déjà une des difficultés majeures du dispositif. Selon ses dires : « Ça sera échelonné jusqu’à début 2024 parce que beaucoup d’assurés ont cotisé dans plusieurs caisses différentes, donc il faut reconstituer les carrières ».

Dans sa promesse, le gouvernement inclut près de 1,7 million de retraités. Ainsi, les 1,1 million restants n’ont pas d’autre choix à part attendre. Nos confrères de MoneyVox ont pu dénicher d’autres informations au niveau de la Cnav. Selon cette caisse, la revalorisation sera « versée au plus tard en septembre 2024 ».

À voir Augmentation des retraites : les nouveaux montants des pensions auxquels vous attendre

Plus tard, le Directeur général de la Cnav Renaud Villard confirme la nouvelle. Selon ses dires : « Je ne pense pas qu’on arrivera à faire mieux, le calendrier est déjà très tendu ». Ainsi, les 1,1 million de petites retraites vont obtenir la majoration en septembre 2024.

La Drees dresse un constat clair sur la situation des seniors

Les anciens salariés partis à la retraite après la réforme de l’année dernière ont déjà reçu la majoration du Mico. Ils bénéficient alors d’environ 50 euros de plus par mois sur leur compte bancaire. Logiquement, les autres doivent alors obtenir une meilleure hausse en septembre !

Toujours d’après nos confrères de MoneyVox, les 1,1 million de seniors restants vont gagner un peu plus de 60 euros par mois. Une hausse tout à fait raisonnable, étant donné le délai d’attente et la durée de leur retraite.

Le mois dernier, la Drees publiait un bilan qui sert à comparer la situation des seniors. Dans ce rapport, l’instance statistique dévoile une différence de 49 euros entre les différentes retraites. Ceux qui sont partis après la mise en vigueur de la réforme bénéficient d’une pension plus élevée.

Malgré cette mise en application, on est encore loin de la véritable promesse de l’exécutif. Son objectif était de rehausser les retraites à hauteur de 100 euros par mois. Néanmoins, les seniors peuvent s’attendre à une hausse significative. Le tout, c’est de se conformer aux exigences de l’État.

À voir 3 changements importants pour vos retraites à ne surtout pas manquer cette année

Petites retraites : Comment obtenir la hausse de 100 euros ?

Comme on le sait déjà, les seniors qui ont pris leur retraite avant la réforme doivent attendre la majoration. L’État avait promis une hausse de 100 euros de plus pour chacun d’eux. Mais maintenant, on sait que seuls quelques-uns d’entre eux vont réellement pouvoir y bénéficier.

Déjà, ceux qui ont travaillé dans le secteur privé peuvent aspirer aux 100 euros de plus. Cela implique également les anciens travailleurs du secteur agricole et les anciens indépendants. Mais ceux qui ont changé de carrière pour devenir fonctionnaires peuvent tirer un trait sur cette aide de l’État !

Vous aimez ? Partagez !