Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Retraite : attention le montant de votre pension va changer en mars pour ces retraités, les concernés

Retraite : attention le montant de votre pension va changer en mars pour ces retraités, les concernés

À partir de mars, certains retraités verront le montant de leur retraite chuter ou augmenter. Découvrez tous les détails.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Comme les salariés, les retraités paient aussi des contributions sociales sur leurs pensions. Ces contributions, dont la principale est la CSG, varient selon le niveau de revenu des pensionnés.

En 2024, les seuils de revenus qui déterminent le taux de CSG applicable vont augmenter. Cette hausse va alors entraîner des changements dans le montant de la retraite de certains retraités. Voici ce qu’il faut savoir sur ces évolutions et leurs conséquences.

Il faudra s’adapter à ce changement

La CSG (contribution sociale généralisée) est l’une des principales charges sociales qui grèvent les retraités, avec la CRDS et la CASA. Elles servent à financer une partie de la protection sociale, notamment la santé et la famille. Tous les revenus sont aussi soumis à la CSG, qu’ils proviennent d’une activité, d’une pension de retraite, d’une allocation chômage, du patrimoine ou de placements.

Le taux de CSG dépend du niveau de revenu des retraités. Il y a quatre taux possibles : 0 %, 3,8 %, 6,6 % et 8,3 %. Ce dernier taux s’applique aux pensionnés les plus aisés, dont le revenu fiscal de référence ou RFR dépasse un certain seuil.

À voir Retraite : cette situation qui permet de toucher une augmentation de l’Agirc-Arrco

Hausse des retraités et de la CSG

En 2024, les taux de CSG ne changeront pas. En revanche, les seuils de revenus qui fixent le taux applicable ont augmenté de 5,3 %, soit le niveau de l’inflation annuelle.

La hausse de la CSG 2024, dont le taux dépend de vos revenus de 2022, a pris effet depuis le paiement de février 2024. Et elle correspond au mois de janvier de votre retraite. En effet, le paiement des des retraites de base ont lieu à la fin du mois concerné.

Par contre, la retraite complémentaire ne suit pas le même mode de versement que la retraite de base. On la paie en avance, et non en retard. Ainsi, on perçoit la pension de janvier dès le début du mois. Le nouveau taux de CSG, quant à lui, s’applique seulement à partir de la pension complémentaire de mars.

Quels changements pour votre retraite ?

Le taux de CSG qui s’applique à votre pension de retraite complémentaire en 2024 est calculé à partir de votre déclaration de revenus 2023. Cette dernière concerne vos revenus de 2022. Si vous avez connu une hausse ou une baisse de vos ressources cette année-là, votre taux de CSG peut donc évoluer.

Si votre taux de CSG a augmenté, vous subirez une baisse de votre pension de retraite complémentaire. Le rattrapage des prélèvements de janvier et février se fera sur votre pension de mars. Vous paierez donc votre nouveau taux de CSG trois fois sur ce versement. Ce n’est qu’à partir d’avril que vous percevrez votre pension nette ajustée.

À voir Retraite : ces pensions qui seront concernées par la prochaine revalorisation

Si votre taux de CSG a diminué, vous profiterez d’une hausse de votre pension de retraite complémentaire. Votre pension de mars sera la première de 2024 à afficher votre pension nette revalorisée, avec une diminution des prélèvements.

Pour certains retraités, les prélèvements sociaux sur leur pension de retraite complémentaire sont nuls. Ils profitent alors d’une exonération de la CSG, notamment dans les cas suivants :

– Leur revenu fiscal de référence de l’année n-2 ne dépasse pas un certain seuil, qui dépend du nombre de parts de ;
– Leur foyer fiscal (voir le tableau ci-dessous) ;
– Ou ils perçoivent l’Allocation de Solidarité pour Personnes Âgées, l’Allocation veuvage ou l’Allocation Supplémentaire d’Invalidité ;
– Ou ils résident fiscalement à l’étranger.

Vous aimez ? Partagez !