Vous êtes ici :   Accueil   >   À la une   >   Retraite Agirc-Arrco : 10% de bonus en plus sur votre pension, voici comment en bénéficier

Retraite Agirc-Arrco : 10% de bonus en plus sur votre pension, voici comment en bénéficier

Les retraités peuvent profiter d'une surcote intéressante de 10 % sur leur pension générale et complémentaire.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

La réforme des retraites est aujourd’hui une réalité. En place depuis le quatrième trimestre de l’année 2023, elle change la donne pour tous les travailleurs. En effet, ces derniers doivent travailler deux ans de plus pour obtenir le taux plein. 

Pour les salariés du secteur privé, ceux qui touchent une pension de retraite de l’Agirc-Arrco, les choses changent également. Mais pour certains d’entre eux, c’est une très bonne nouvelle. En effet, ils peuvent profiter d’une hausse de 5 % dans certains cas. Surtout, une hausse encore plus intéressante est disponible. Nous parlons d’une revalorisation de leur pension complémentaire de 10 %. 

Retraite : une revalorisation de 10 %

La récente réforme des retraites met en avant des changements notables concernant la pension que touchent les seniors. En effet, les retraités du régime général vont pouvoir profiter d’une hausse intéressante, selon certaines conditions. En outre, il en est de même pour les salariés du secteur privé qui touchent une pension de l’Agirc-Arrco.

Ainsi, dans le premier cas, les retraités profitent d’une hausse de 10 % s’ils ont élevé au moins trois enfants. C’est la seule condition qui entre en jeu. C’est évidemment une bonne nouvelle pour tous les parents. D’autant plus que l’arrivée d’un enfant peut conduire à l’interruption de la carrière durant une certaine période. 

À voir Retraite : cette situation unique qui vous permet de partir avant l’âge légal

Cette revalorisation est donc une récompense. Nous rappelons que le gouvernement souhaite encourager les Français à avoir des enfants. Emmanuel Macron parle lui-même d’un objectif de réarmement démographique. Pour cela, les citoyens doivent obtenir des avantages, comme celui dont nous parlons.

Quid de la retraite complémentaire ?

En ce qui concerne les pensions de l’Agirc-Arrco, deux revalorisations peuvent s’appliquer. La première hausse est de 5 %. Elle concerne les retraités qui ont encore au moins un enfant à charger. Un enfant à charge correspond aux enfants de moins de 18 ans, mais pas seulement. 

En effet, entrent également en compte les enfants de moins de 25 ans s’ils sont étudiants, apprentis ou encore chômeurs. De même, vous avez un enfant à charge si vous élevez un enfant invalide et dont l’invalidité a été reconnue avant 21 ans.

Pour ces retraités, la majoration est de 5 % de la pension complémentaire par enfant à charge. Cette surcote est toutefois temporaire. En effet, elle s’arrête dès que vous n’avez plus l’enfant à charge.

Une surcote similaire de 10 %

Ensuite, une deuxième catégorie existe. Comme les pensions de base, elle concerne ceux qui ont élevé au moins trois enfants. Cela inclut les enfants biologiques, les enfants dont le retraité est tuteur, et ceux élevés pendant neuf ans avant leur 16ᵉ anniversaire.

À voir Retraite : cette situation qui permet de toucher une augmentation de l’Agirc-Arrco

Pour ces parents, la majoration est de 10 % et elle est définitive, sans variation selon le nombre d’enfants (minimum de trois). Depuis le 1ᵉʳ novembre 2023, le montant de cette majoration est plafonné à 2 330,12 euros.

Il est important de noter qu’on ne peut pas cumuler les deux types de majoration simultanément. Les parents éligibles aux deux surcotes recevront la plus avantageuse. Par exemple, pour un parent bénéficiant de la majoration pour enfant à charge, celle pour enfant né ou élevé prendra effet dès la fin de la première.

Vous aimez ? Partagez !