Vous êtes ici :   Accueil   >   À la une   >   Automobilistes : cet oubli qui peut vous coûter très cher en cas de contrôle

Automobilistes : cet oubli qui peut vous coûter très cher en cas de contrôle

Les automobilistes doivent impérativement respecter une étape primordiale pour assurer la sécurité de tous sur les routes.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Pour assurer la sécurité de tous sur les routes, le Code de la route met en place un certain nombre de règles. Pour les automobilistes, le respect de ces règles est primordial. Sinon, ils participent à la hausse des accidents et s’exposent à des amendes, parfois très importantes. 

Certaines obligations concernant les conducteurs leur demandent de dépenser de l’argent. Ce n’est jamais une bonne nouvelle, bien entendu. Mais si c’est une obligation, ce n’est pas pour rien. Par exemple, les automobilistes ne peuvent pas se passer d’une assurance pour leur véhicule. Chaque année, ils doivent payer un certain montant pour l’assurer. Et ce n’est pas la seule chose qui coûte de l’argent.

Amis automobilistes, n’oubliez pas le contrôle technique

Ignorer le contrôle technique de votre véhicule peut avoir des répercussions importantes sur vos finances. En effet, ce dernier est une obligation incontournable pour tous les automobilistes. Il sert à identifier les défaillances et les problèmes potentiels qui pourraient compromettre la sécurité routière et l’environnement, comme le rappelle le site économie.gouv.fr.

Le contrôle technique existe depuis 1992. Des professionnels vérifient que les véhicules sont en état de se retrouver sur les routes. En cas de soucis, les automobilistes doivent assurer les réparations le plus vite possible. 

À voir Automobilistes : attention à cet oubli qui peut vous coûter une amende colossale

En outre, depuis le 15 avril 2024, cette exigence s’applique également aux deux et trois-roues motorisés ainsi qu’aux voitures sans permis, en fonction de leur date de première immatriculation. Cette nouvelle n’arrange aucunement les Français qui roulent avec un scooter, par exemple. Jusqu’alors, ils n’avaient pas besoin de dépenser de l’argent pour faire ce contrôle. Mais la loi évolue.

Une amende importante pour les automobilistes en dehors de la loi

Après la date du premier contrôle technique, les automobilistes doivent en effectuer un autre tous les deux ans. Ils ne doivent pas oublier cette étape importante. En effet, conduire un véhicule sans contrôle technique récent est une infraction.

Par conséquent, comme toutes les infractions, cette dernière entraîne des sanctions financières significatives. En cas de contrôle par les forces de l’ordre, les contrevenants risquent une amende forfaitaire de 135 euros. Et si les automobilistes ne la paient pas dans les temps, la majoration s’applique. Alors, ils doivent payer une amende impressionnante de 750 euros. 

En plus de l’amende, d’autres mesures existent. Même si cette infraction ne retire pas de points sur le permis de conduire, les autorités peuvent immobiliser le véhicule jusqu’à ce qu’il passe le contrôle technique. Le site officiel précise également que le véhicule peut être conduit à la fourrière s’il n’a pas subi les contrôles obligatoires ou si les réparations nécessaires n’ont pas été effectuées.

Prouver le respect des règles

Pour prouver que votre véhicule est en règle, il suffit de présenter la vignette de contrôle technique ou un document attestant que le contrôle a été effectué et est à jour.

À voir Automobilistes : lourde amende en cas de dépassement de ce type de véhicule, tout le monde le fait

En cas d’accident responsable avec un contrôle technique expiré, votre assurance devra toujours indemniser les tiers, conformément à la garantie responsabilité civile. Cela s’applique également aux automobilistes victimes d’un accident, indépendamment du statut de leur contrôle technique.

Mais attendez-vous à avoir des complications avec votre assurance si vous n’effectuez pas votre contrôle technique et que vous êtes le responsable d’un accident. Pour ne pas arriver là, il vaut mieux respecter la loi. 

Vous aimez ? Partagez !