Vous êtes ici :   Accueil   >   Utile   >   La méthode miracle japonaise pour sécher votre linge en hiver rapidement et sans odeur

La méthode miracle japonaise pour sécher votre linge en hiver rapidement et sans odeur

Cette méthode permet d’obtenir un précieux gain de temps de séchage du linge. Cela limite aussi le développement de mauvaises odeurs de moisi ou de renfermé.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Quand on n’a pas de jardin ni de balcon, faire sécher son linge en hiver peut être un vrai casse-tête. Entre le manque de place, le manque de soleil et le manque d’air frais, on se retrouve souvent avec un linge qui met des jours à sécher. Au final, le linge finit par sentir le renfermé ou le moisi, et tout froissé. Sans compter que c’est loin d’être joli de voir un étendoir à linge encombrer son salon ou sa chambre.

Alors, comment faire pour avoir un linge sec, frais et impeccable sans avoir recours à un sèche-linge énergivore et peu écologique ? La réponse se trouve au Japon.

Pourquoi opter pour cette méthode en hiver ?

Dans ce pays, les habitants ont développé une technique ingénieuse et efficace pour faire sécher leur linge en un rien de temps. Et ce, même dans les petits espaces.

L’hiver est en effet une saison difficile pour faire sécher son linge, surtout quand on n’a pas d’espace extérieur. Pour éviter d’avoir un linge humide, froissé et malodorant, il existe une méthode japonaise qui consiste à suspendre son linge sur des cintres. Pour cela, il faut « former un arc-en-ciel ». Cette méthode présente deux avantages majeurs pour cette saison.

À voir La règle que les automobilistes ne doivent pas oublier en hiver sous peine d’une grosse amende

D’abord, la méthode arc-en-ciel permet de faire sécher son linge plus vite. En effet, elle favorise la circulation de l’air entre les pièces de linge. Puis, elle permet de réduire sa consommation d’énergie, en évitant d’utiliser un sèche-linge ou un chauffage. Ainsi, on peut avoir un linge sec, frais et impeccable, tout en étant économique et écologique.

Le secret de la méthode japonaise

Au Japon, les logements sont souvent exigus et peu équipés en machines à laver ou à sécher. Les Japonais ont donc l’habitude de faire sécher leur linge à l’air libre, dans des endroits restreints mais bien ventilés et éclairés.

Cette astuce, à essayer cet hiver, consiste à suspendre leur linge sur des cintres, en les disposant de façon à former un arc-en-ciel. C’est-à-dire qu’il faut placer les vêtements les plus longs aux extrémités, et les plus courts au centre.

Ainsi, l’air circule mieux entre les pièces de linge, qui ne se touchent pas et ne s’humidifient pas mutuellement. Le résultat : un linge qui sèche plus vite, qui ne sent pas mauvais et qui se froisse moins.

Comment appliquer ce séchage de linge pendant l’hiver ?

Pour profiter des avantages de la méthode japonaise, il suffit de trouver un endroit chez soi où installer son linge sur des cintres. Cela peut être une barre, un fil ou un étendoir classique. L’idéal est de choisir un lieu étroit, aéré et lumineux, comme un couloir, une entrée ou une fenêtre.

À voir Cette infraction méconnue et pourtant courante en hiver peut vous coûter très cher, méfiez-vous

Il faut ensuite accrocher ses vêtements sur des cintres. Vous devez alors les espacer en respectant la forme de l’arc-en-ciel. Pour les petites pièces, comme les chaussettes, les sous-vêtements ou les lingettes, on peut utiliser un séchoir à pinces. Ce qui permet de gagner de la place et de faire sécher rapidement ces éléments.

Enfin, il faut veiller à orienter son linge dans le sens inverse de l’entrée de l’air. En effet, cela va éviter qu’il ne s’humidifie à nouveau avec ce temps qu’il fait en hiver.

Il faut absolument éviter de faire sécher votre linge dans une salle de bains, qui est un lieu pas assez aérée et trop humide. Cela pourrait provoquer des odeurs désagréables et des moisissures sur votre linge. C’est essentiel !

Vous aimez ? Partagez !