Vous êtes ici :   Accueil   >   Tendance   >   Automobilistes : attention à ce geste en voiture, vous risquez de très lourdes sanctions

Automobilistes : attention à ce geste en voiture, vous risquez de très lourdes sanctions

Les automobilistes désinvoltes risquent de payer cher leur laxisme en s’acquittant de lourdes sanctions. Ils devraient faire plus attention.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Les automobilistes doivent se montrer exemplaires dans leurs actes quand ils se trouvent dans leur voiture. En tout cas, la loi leur donne certaines obligations relatives au respect des normes environnementales ou civiques.

Ainsi, le Code de la route interdit certaines choses qu’il juge inappropriées aux automobilistes. La transgression de ces interdits mène à des sanctions qui peuvent s’avérer aussi lourdes en conséquence qu’en argent.

Les automobilistes et le civisme

Pour un automobiliste, conduire signifie qu’il vit à l’époque des temps modernes et qu’il ne doit plus agir sauvagement. En théorie, il a bien intégré cette logique. Pourtant, en pratique, on peut encore retrouver chez les conducteurs des comportements archaïques punis par la loi.

Un automobiliste ne doit pas oublier qu’il fait partie des citoyens. En tant que tel, il lui incombe alors des devoirs civiques. L’un d’entre eux consiste à garder l’environnement propre pour lui-même et pour ne pas incommoder les autres.

À voir Automobilistes : ces voitures ne pourront plus rouler dès juillet, faites très attention

Le geste répréhensible des automobilistes

Un automobiliste doit garder en tête qu’on peut lui reprocher un tas de choses au volant. Faire attention en toute circonstance reste ainsi la meilleure option pour lui.

Il arrive pourtant que par mégarde ou en faisant exprès, un conducteur se mette à jeter des détritus par-dessus sa fenêtre. Cet acte constitue une entrave à la loi, selon l’article R 635-8 du Code pénal, puni avec une contravention de classe 5.

Il dit : « le fait de déposer, d’abandonner, de jeter ou de déverser, en lieu public ou privé […], soit des ordures, déchets […] ou tout autre objet de quelque nature qu’il soit, lorsque ceux-ci ont été transportés à l’aide d’un véhicule. »

Le coût du geste irresponsable de l’automobiliste

Dans les faits, commettre ce geste non réfléchi vaudra 135 euros forfaitaires aux automobilistes s’ils respectent les délais impartis. Au-delà de 45 jours, la somme montera à 375 euros.

Si après sommation, le conducteur refuse toujours de payer, l’affaire passera alors au juge du tribunal de police. À son niveau, l’amende peut aller à 750 euros.

À voir Les automobilistes n’utilisent pas cette fonction pourtant elle fait économiser du carburant

Si jamais, on vous surprend à transporter ne serait-ce qu’une poubelle, 1 500 euros d’amende vous attendent au tournant.

Un acte effectué par un grand nombre

On aurait pu penser que les automobilistes avaient évolué. Pourtant, les statistiques reçues par rapport au fait de jeter des choses de sa voiture se révèlent alarmantes.

D’après les données recueillies par la Fondation Vinci Autoroutes, 27 % des interrogés ont déjà jeté quelque chose de la voiture. Cela représente quand même plus du quart de la population prise comme échantillon.

Une prise de conscience s’impose donc pour les automobilistes, à l’ère où on aspire à atteindre les Objectifs de Développement Durables.

Ne pas jeter les déchets n’importe où constitue déjà un acte écologique. Il peut aller pour le compte de la protection de la planète. À défaut de nettoyer, on peut tout simplement contribuer à ne pas salir.

Les automobilistes doivent également savoir qu’on ne distingue pas les gros déchets des petits dans cette histoire. Dès qu’ils se mettent à se débarrasser de quelque chose de la fenêtre, cela représente un acte hors la loi.

Dans cette optique, lancer un mégot de sa voiture s’avère parfaitement répréhensible malgré sa taille presque insignifiante. On juge l’acte en lui-même et l’impact et non seulement le volume.

Vous aimez ? Partagez !