Vous êtes ici :   Accueil   >   Auto / Moto   >   Très mauvaise nouvelle pour tous les automobilistes pour les vacances d’été

Très mauvaise nouvelle pour tous les automobilistes pour les vacances d’été

Cet été, les automobilistes pourraient avoir une mauvaise surprise au moment d'aller à la pompe. De quoi avoir envie de passer à l'électrique.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Les grandes vacances d’été approchent. Pour de nombreux automobilistes, elles annoncent de longs trajets pour partir vers la mer ou à l’étranger. De longs trajets qui coûtent cher pour les personnes qui conduisent des voitures thermiques. 

Pour les voitures électriques, la file d’attente aux bornes risque d’être plus importante. Et si le célèbre adage indique que le temps, c’est de l’argent, il n’en reste pas moins que ces automobilistes-là feront plus d’économies que les autres. En effet, les prix des carburants devraient augmenter cet été, selon une économiste.

Automobilistes : des prix à la pompe à la hausse ?

Anne-Sophie Alise, cheffe économiste du cabinet d’audit BDO France, prévoit une augmentation notable des prix des carburants. Ses prédictions interviennent après une période de relative stabilité, malgré une hausse des prix depuis le début de l’année 2024. Actuellement, les tarifs restent inférieurs aux pics de l’année dernière, où le prix du SP98 avait dépassé les 2 euros par litre.

Ce sont plusieurs facteurs qui permettent de faire cette prévision terrible pour les automobilistes. Le contexte géopolitique, notamment, avec une perturbation des circuits habituels de transformation et de raffinage du pétrole brut. 

À voir Automobilistes : cette grosse amende si vous stationnez de cette façon sur une place autorisée

Un autre facteur crucial est l’augmentation saisonnière de la demande en raison des vacances d’été, en France comme dans le reste de l’Europe. Traditionnellement, cette période de forte demande pousse les prix à la hausse.

Les automobilistes ne peuvent pas compter sur une aide du gouvernement

Ce n’est pas la première fois que les prix des carburants augmentent. Mais l’année dernière, les automobilistes pouvaient compter sur l’indemnité carburant. Cette aide devait se poursuivre en 2024. Mais c’était sans compter les mauvaises prévisions du gouvernement concernant la croissance. 

Aujourd’hui, le gouvernement doit faire des économies. Ce sont tous les Français qui en paient les conséquences. Les automobilistes regrettent donc la décision du pouvoir exécutif de ne pas relancer cette aide. Actuellement, le prix moyen est de 1,95 euro. Le gouvernement devait relancer l’aide si le prix dépassait les 2 euros au litre. 

Cet été, cela pourrait être le cas. Mais les automobilistes ne pourront pas compter sur le retour de cette précieuse indemnité.

L’incitation vers l’électrique

Les problèmes concernant les carburants sont de plus en plus nombreux. Le gouvernement, par souci écologique, entre autres, incite donc les Français à se tourner vers l’électrique. Ainsi, une voiture électrique peut bénéficier d’un bonus allant jusqu’à 7 000 euros pour les particuliers. Nous pouvons ajouter à cette dernière la prime à la casse, d’un montant de 2 500 euros (6 000 euros pour les plus modestes).

À voir Automobilistes : les infractions routières les plus graves qui peuvent vous coûter une fortune

Les voitures électriques permettent-elles aux automobilistes de faire des économies ? En se passant de carburants, c’est l’argument de base. En effet, le facteur dans le calcul de la rentabilité d’une électrique est la recharge. Parcourir 100 km coûte aux automobilistes 2 euros, en moyenne, pour une électrique. Pour les voitures thermiques, il faut compter 8 euros. 

Alors, si vous roulez 15 000 kilomètres par an, cela représente une économie moyenne de 900 euros à l’année. En outre, notons que le prix de l’assurance auto pour une électrique est 12 % moins cher, en moyenne, que pour un véhicule thermique. 

Vous aimez ? Partagez !