Vous êtes ici :   Accueil   >   Auto / Moto   >   Cette grosse amende que les automobilistes risquent sur les parkings des supermarchés sans le savoir

Cette grosse amende que les automobilistes risquent sur les parkings des supermarchés sans le savoir

Sur les parkings, les automobilistes doivent évidemment respecter les règles. Sinon, ils risquent de payer de grosses amendes.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Pour faire les courses, aller au cinéma ou encore garer sa voiture pour se dégourdir les jambes, les parkings sont très utiles aux automobilistes. Certains appartiennent à la collectivité, tandis que d’autres appartiennent à des groupes ou à des enseignes (comme les parkings des supermarchés, par exemple).

Sur place, certains conducteurs pensent que la loi ne s’applique pas sur les parkings. Les policiers n’auraient pas la possibilité de les arrêter s’ils notent une infraction. Il s’agit, bien évidemment, d’une idée reçue parfaitement inexacte. En effet, il faut adopter une conduite prudente dans les parkings privés, où les prescriptions du Code de la route restent pleinement en vigueur.

Les règles à respecter pour les automobilistes

Les normes régissant la circulation dans les parkings privés échappent souvent à l’attention des automobilistes. Pourtant, tout manquement expose à des sanctions. La présence hors des routes ne dispense pas de respecter les règles et d’éviter les amendes. Tant qu’ils sont dans leur voiture, peu importe où, les automobilistes ont des devoirs.

Par exemple, le stationnement sur les emplacements réservés aux personnes handicapées exige une carte de stationnement spécifique, appelée carte mobilité inclusion, visible sur le pare-brise. Le non-respect de cette obligation peut entraîner une amende de 135 euros.

À voir Automobilistes : cette grosse amende si vous stationnez de cette façon sur une place autorisée

Certains parkings disposent également de places qu’ils réservent aux conducteurs accompagnés d’enfants en bas âge. Ces places apparaissent avec des marquages jaunes. Nous ne retrouvons pas ces espaces dans le Code de la route. En effet, leur utilisation repose sur la courtoisie des automobilistes plutôt que sur une contrainte réglementaire.

Des règles du Code de la route qu’il faut appliquer

Le Code de la route ne vous demande pas uniquement de choisir la bonne place. En effet, votre stationnement ne doit pas gêner la circulation. Le Code de la route parle de stationnement gênant quand le véhicule entrave partiellement la circulation. 

Il est très gênant quand il perturbe considérablement la circulation ou la sécurité routière. Enfin, il est dangereux s’il met en danger les autres usagers de la route (en obstruant la visibilité). Si les forces de l’ordre notent de telles infractions, elles peuvent donner aux automobilistes une amende de 135 euros.

Quant aux excès de vitesse, ils sont évidemment interdits. Des panneaux de signalisation vous indiquent la vitesse à respecter, ainsi que le marquage au sol. Retenez bien que le Code de la route s’applique aussi bien sur les parkings publics que dans la rue. 

Pensez à avoir vos documents sur vous

Puisque la loi est la même, des contrôles routiers peuvent très bien voir le jour sur des parkings. Alors, les automobilistes doivent être en possession de tous les documents légaux obligatoires, comme la carte grise et le permis de conduire.

À voir Automobilistes : les infractions routières les plus graves qui peuvent vous coûter une fortune

Tout défaut de présentation de ces pièces lors d’un contrôle peut entraîner des sanctions similaires à celles des contrôles sur les routes ou les autoroutes. Le parking n’est pas une zone de non-droit où les automobilistes peuvent faire ce qu’ils veulent.

Pour rappel, les automobilistes qui conduisent sans leurs papiers s’exposent à une amende de 135 euros. La majoration de cette amende fait grimper le montant à 750 euros. Dans certains cas, les policiers peuvent procéder à l’immobilisation du véhicule.

Vous aimez ? Partagez !