Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Automobilistes : méfiez-vous de ces 3 habitudes anodines qui sont illégales en voiture

Automobilistes : méfiez-vous de ces 3 habitudes anodines qui sont illégales en voiture

Les habitudes que les automobilistes ont au volant peuvent sembler normales, pourtant certaines d’entre elles sont prohibées par le Code de la route.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Lorsqu’ils passent leur permis de conduire, les automobilistes savent que le Code de la route les tient. La moindre violation des règles est en effet passible de sanctions. Ces trois habitudes font partie des plus anodines, mais qui coûtent très cher aux conducteurs.

Les automobilistes aux pieds non chaussés

Avec l’arrivée de l’été, les conducteurs négligent certaines normes en raison de la chaleur. Suite à une journée ensoleillée passée sur le sable, par exemple, l’idée de remettre des chaussures fermées semble peu attrayante.

Ainsi, beaucoup optent pour des sandales. D’autres choisissent même de conduire à pieds non chaussés pour plus de confort. Cependant, cette quête de confort personnel entre en conflit avec les exigences légales.

Le Code de la route privilégie une définition du confort orientée vers la sécurité et l’efficacité de la conduite, plutôt que le simple bien-être du conducteur. En effet, conduire sans chaussures peut s’avérer peu pratique et même dangereux.

À voir Les automobilistes n’utilisent pas cette fonction pourtant elle fait économiser du carburant

L’article R412-6 alinéa 2 du Code de la route stipule clairement : « Tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d’exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent. »

Ainsi, lors d’un contrôle routier, si les forces de l’ordre jugent « anormale » la conduite de l’automobiliste, découvert sans chaussures, elles peuvent le verbaliser. En effet, certains cas s’interprètent comme un risque pour sa sécurité et celle des autres usagers de la route.

En conséquence, le conducteur est passible d’une amende de 150 euros pour non-conformité aux règles de conduite sécuritaire.

Fumer en voiture

La question de fumer à l’intérieur de son propre véhicule suscite souvent des discussions animées parmi les automobilistes. Certes, beaucoup acceptent l’interdiction de fumer dans les lieux publics, mais ils trouvent excessive l’idée d’une restriction dans leur propre espace privé.

Alors, est-ce qu’on peut fumer dans sa voiture ? La réponse est affirmative. Contrairement à une croyance répandue, on n’interdit pas vraiment de fumer au volant. Néanmoins, il y a des conditions à respecter pour être en accord avec la loi. Il est uniquement permis de fumer en présence d’adultes.

À voir Automobilistes : cette erreur que nous faisons presque tous en allumant la voiture, il faut arrêter

Si un mineur est présent dans le véhicule, il est alors interdit de fumer. Fumer en compagnie d’un mineur, que ce soit un nourrisson, un enfant ou un adolescent, entraîne une sanction financière de 150 euros. Cette amende que risque l’automobiliste peut s’élever jusqu’à 750 euros en fonction des circonstances.

Les automobilistes qui écoutent de la musique

Le règlement que nous allons évoquer en dernier concerne la musique en voiture. Qui, dans sa vie, n’a pas jamais écouté de la musique pendant un trajet en voiture ?

Bien que cela puisse aider à se détendre, la loi ne nous soutient pas dans cette habitude, surtout par rapport au volume. En effet, on interdit aux automobilistes d’écouter de la musique trop forte lorsqu’ils sont au volant.

Selon l’article R412-6 du Code de la route, un conducteur doit rester prudent et attentif. Ce qui implique de ne pas écouter de la musique à un certain volume. En effet, le son ne doit pas empêcher d’entendre les signaux importants de l’extérieur, tels que les sirènes d’urgence.

Écouter de la musique à un volume excessif peut, d’un côté, être considéré comme un manque de respect envers les autres, donc un tapage. Enfin, cet acte, prohibé par le Code de la route, expose les automobilistes à une amende de 75 euros.

Vous aimez ? Partagez !