Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Les impôts vont bientôt faire un prélèvement sur des millions de comptes bancaires, attention

Les impôts vont bientôt faire un prélèvement sur des millions de comptes bancaires, attention

Les comptes bancaires de plusieurs Français vont s'alléger dans quelques jours du fait du paiement de certains impôts. Mais pourquoi ?

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Des millions de contribuables doivent s’attendre, dans les jours à venir, à un prélèvement automatique. Ce prélèvement vient de l’État français, via le Fisc. Le montant varie entre quelques dizaines d’euros et plusieurs centaines d’euros. Tout dépend de la situation de chaque contribuable. Il se fait automatiquement depuis le compte bancaire des citoyens.

Cette opération se fera le 15 avril prochain et concerne plus de sept millions de contribuables. En moyenne, le montant prélevé s’élèvera à environ 90 euros par personne, bien que, une nouvelle fois, les montants exacts dépendent de la situation individuelle de chaque contribuable.

Des sous en moins sur le compte en banque

Cette information peut vous surprendre. Après tout, personne ne rêve de voir le Fisc prélever de l’argent sur le compte bancaire. Ainsi, on comprend que cet article puisse faire naître en vous certaines inquiétudes. S’agit-il d’un nouvel impôt ? Comment expliquer un tel prélèvement ? Ces questions peuvent logiquement trouver leur place dans votre tête.

Cependant, pas de panique, l’État ne prélève pas au hasard. Il agit uniquement sur demande des contribuables. Si vous n’avez pas fait la demande, alors vous ne noterez aucune différence sur votre compte bancaire le 15 avril prochain. 

À voir La réussite financière viendra dans la vie de 4 signes du zodiaque au cours du mois de mai

Les contribuables qui vont subir ce prélèvement sur leur compte bancaire pourront découvrir un débit libellé « PRÉLÈVEMENT Direction Générale des Finances Publiques » lorsqu’elles consulteront leur application bancaire ou leur compte en ligne. Mais qui sont les contribuables qui subissent ce prélèvement ?

Les contribuables qui voient leur compte bancaire s’alléger

Ce prélèvement concerne exclusivement les contribuables qui ont choisi de lisser le paiement de certains impôts locaux sur l’année entière, plutôt que de s’acquitter d’une somme importante en une seule fois. Il est important de souligner que l’État ne prélève pas sans raison sur les comptes des Français.

Cependant, il est possible que certains contribuables aient oublié qu’ils ont opté pour cette mensualisation. Ainsi, ils pourraient être surpris en découvrant le prélèvement le 15 avril. C’est pourquoi nous tenons à faire ce rappel important. En fonction du montant à payer, la somme peut être plus ou moins conséquente. Et cela peut forcément surprendre quand on découvre son compte bancaire.

Les impôts locaux que l’État prélève

L’État prélève mensuellement pour deux impôts locaux : la taxe foncière et la taxe d’habitation sur les résidences secondaires. Les prélèvements mensuels correspondent à un dixième du montant total à payer, avec une régularisation prévue en fin d’année 2024, une fois que les montants définitifs seront connus.

Opter pour ces prélèvements mensuels semble être une méthode de paiement avantageuse pour de nombreux contribuables. Ils préfèrent ainsi étaler leur paiement sur plusieurs mois plutôt que de verser une somme importante en une seule fois.

À voir Impôts : ces foyers peuvent réduire plus de 4 000 € en cochant cette case dans leur déclaration

Certes, leur compte bancaire s’allège un peu tous les mois. Mais ils préfèrent ces prélèvements nombreux et réduits plutôt qu’un seul, plus imposant. 

Cette méthode offre ainsi un soulagement financier, notamment en période de crise, et garantit également à l’État des paiements réguliers et ponctuels. C’est donc une solution gagnant-gagnant pour les deux parties. Une solution qui peut être la vôtre, si vous y tenez. 

Vous aimez ? Partagez !