Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Cette aide sans condition de revenus a doublé, comment l’obtenir

Cette aide sans condition de revenus a doublé, comment l’obtenir

Les Français peuvent profiter d'une aide très intéressante, d'autant plus qu'elle est deux fois plus élevée que par le passé.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Les aides de l’État sont des soutiens précieux, surtout pour les Français qui sont dans le besoin. Ce sont surtout eux qui peuvent en profiter. En effet, pour toucher des aides et autres allocations, il faut remplir les conditions. Si une condition manque à l’appel, alors le demandeur ne reçoit aucun versement. Il faut aussi faire la demande, évidemment, ce que beaucoup de Français ignorent encore.

Mais aujourd’hui, nous parlons d’une aide qui, non seulement se verse sans condition, mais profite d’une augmentation incroyable. En effet, elle est deux fois plus importante que par le passé. On vous la présente dans cet article.

Une aide pour les jeunes dès 16 ans

En France, à partir de 16 ans, les jeunes peuvent passer le BAFA. Derrière ces lettres, se cachent les mots suivants, Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateurs. Comme nous l’explique le site du gouvernement, cette formation permet de devenir animateur dans des accueils collectifs de mineurs (colonie de vacances, centre de loisirs…). 

C’est une formation importante pour les jeunes, car elle permet souvent à ces derniers d’avoir des premières expériences professionnelles. Et pour s’assurer que les jeunes tentent l’aventure, le gouvernement prévoit une aide pour les soutenir dans le paiement de la formation. 

À voir 620 € pour votre enfant : cette aide méconnue des parents à demander d’urgence

Et c’est justement de cette aide dont nous parlons aujourd’hui. En effet, elle est plus importante aujourd’hui que par le passé. Mais alors que l’État cherche à faire des économies, voir une aide doubler son montant est surprenant. Comment expliquer une telle hausse ?

Une demande en baisse pour le BAFA

Ces dernières années, le BAFA perd de son attractivité. Par conséquent, le secteur peine à recruter de nouveaux candidats. Pour revitaliser cette activité et attirer davantage de participants, le gouvernement a décidé de mettre en place une subvention plus conséquente. 

Il faut dire que le coût de la formation est souvent un frein pour les plus jeunes. Ces derniers doivent débourser une certaine somme, entre 700 et 1 000 euros. Le but de l’aide est donc d’alléger ce montant.

Et aujourd’hui, le montant de l’aide semble plus intéressant que par le passé. En effet, il est de 200 euros. Le tout, sans aucune condition de ressource. Pour y être éligible, le demandeur doit avoir suivi la dernière session de formation.

Demander l’aide en ligne

Le jeune qui souhaite percevoir l’aide doit faire la demande dans un délai de trois mois maximum sur le site de la Caf. De plus, une majoration de 15,24 euros est possible si le candidat suit une formation axée sur l’accueil du jeune enfant lors de son stage d’approfondissement. D’autres aides, cumulables, sont également disponibles au niveau local et régional. On vous invite à vous renseigner pour soulager d’autant plus votre porte-monnaie.

À voir Jusqu’à 350 euros pour cette aide qui vous permet de partir en vacances, les concernés

Grâce à cette aide de 200 euros, le secteur de l’animation a enregistré une augmentation significative du nombre de diplômes délivrés. En 2022, une hausse de plus de 37 % a été observée par rapport à 2021, avec 46 239 BAFA attribués. En 2023, cette tendance s’est poursuivie, avec près de 50 000 jeunes diplômés.

Alors, en 2024, l’État espère que les jeunes demandeurs seront à nouveau nombreux. C’est évidemment la seule solution pour assurer la survie de ce secteur qui a besoin d’animateurs. 

Vous aimez ? Partagez !