Vous êtes ici :   Accueil   >   À la une   >   AAH, APL… ces prestations vont connaître une très forte augmentation ?

AAH, APL… ces prestations vont connaître une très forte augmentation ?

Des aides essentielles telles que l'AAH ou l'APL pourraient bientôt connaître une forte augmentation ! Découvrez les informations à jour !

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Dans le domaine de l’aide sociale, une lueur d’espoir se dessine. La perspective d’une hausse à la fois de l’AAH et de l’APL. Cette augmentation servirait sans aucun doute de bouée de sauvetage pour d’innombrables personnes ayant de faibles revenus !

Bonnes nouvelles pour les bénéficiaires de l’AAH et de l’APL

Le 7 juillet dernier, le second tour des élections législatives a eu lieu. La coalition de gauche, le Nouveau Front Populaire (NFP), a remporté la majorité des sièges à l’Assemblée nationale. L’alliance de gauche doit composer avec une Assemblée divisée en au moins trois blocs distincts, comme le rapporte Moneyvox.

Néanmoins, elle devrait pouvoir faire avancer certaines de ses mesures prioritaires. Parmi celles-ci figurent la revalorisation de plusieurs aides sociales. Notamment l’AAH et l’APL !

Lors de la campagne électorale, le NFP a plaidé en faveur d’une augmentation de 10 % de l’APL. En 2022, « le montant moyen de cette aide au logement était de 212 euros par mois », rappelle Moneyvox. Au-delà de cette hausse, le NFP souhaite instaurer la « garantie universelle des loyers ».

À voir Augmentation de l’AAH, APL et RSA : ce qui risque de changer pour les aides de la CAF

Il s’agit donc de l’assurance qui prendra le relais lorsque le locataire ne paie plus son loyer. L’objectif est de sécuriser à la fois les propriétaires et les locataires. Il est d’ailleurs important de rappeler que l’AAH et l’APL sont deux aides sociales indépendantes et totalement cumulables.

Une augmentation bienvenue pour les personnes en situation de handicap

Parmi les propositions sociales mises en avant par le NFP figure l’augmentation de l’AAH. L’objectif ? Revaloriser cette aide pour atteindre le niveau du SMIC, soit 1 600 euros net. Une mesure qui vise à améliorer le quotidien des bénéficiaires.

Depuis le 1ᵉʳ octobre 2023, un changement majeur a eu lieu concernant le calcul de l’AAH pour les couples. En effet, la prise en compte des ressources du conjoint n’est plus systématique. Ce qui permet aux bénéficiaires de percevoir une aide plus juste et individualisée.

Comment cela se passe-t-il ? Si vous étiez déjà bénéficiaire de l’AAH en couple avant cette date, aucune démarche n’est nécessaire. En effet, la CAF ou la MSA va calculer vos droits pour tenir compte de cette nouvelle disposition.

Vous avez été informé de ce changement par courrier ou via votre espace en ligne. Par ailleurs, il est possible que certains revenus du foyer aient été pris en compte indûment dans le calcul de votre AAH. Vous avez remarqué une anomalie ? N’hésitez pas à contacter votre CAF ou MSA pour régulariser la situation, comme le souligne le site aide-sociale.fr !

À voir AAH : les conditions pour être reconnu handicapé à 80 % et percevoir plus de 1 000 euros

AAH déconjugalisée, nouveau mode de calcul

Depuis le 1ᵉʳ octobre 2023, un changement majeur a bouleversé le calcul de l’AAH pour les couples : la déconjugalisation. Si vous étiez déjà bénéficiaire avant cette date, vous avez probablement vu votre allocation augmenter. En effet, le calcul ne se base plus sur les revenus du conjoint. Cela signifie donc que vous percevez désormais une aide plus équitable correspondant à vos besoins réels.

Pour les nouveaux arrivants dans le monde de l’AAH, la déconjugalisation s’applique dès le départ. Ce mode de calcul concerne ceux qui ont déposé leur demande à partir du 1ᵉʳ septembre 2023. Cela signifie alors que dès le premier versement, le montant de votre allocation va uniquement dépendre de vos ressources. Et aussi, de votre taux d’incapacité, sans tenir compte des revenus de votre conjoint.

Source : Moneyvox

Vous aimez ? Partagez !