Vous êtes ici :   Accueil   >   À la une   >   Ces équipements obligatoires sur les voitures dès cet été

Ces équipements obligatoires sur les voitures dès cet été

À partir du mois de juillet, les voitures seront équipées de nouveaux dispositifs de sécurité et de surveillance. Préparez-vous !

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

À l’aube de l’été 2024, les conducteurs s’apprêtent à naviguer dans un paysage réglementaire transformé. Les voitures , qui feront leur entrée sur le marché, seront équipées d’une panoplie de dispositifs de sécurité.

Bien que certains puissent les considérer comme agaçants, ces équipements sont essentiels pour garantir la sécurité de tous les usagers de la route. Cet été, l’obligation de ces dispositifs sur les véhicules marquera une étape cruciale vers une conduite plus sûre.

Plusieurs réformes touchant les voitures

L’année 2023 s’est distinguée par une série de déclarations significatives pour le secteur automobile. Elle a déjà préfiguré une ère de transformations majeures pour les conducteurs dès 2024.

Parmi les changements notables, la vignette verte a tiré sa révérence le 1er avril 2024. Le bonus écologique et le leasing social ont également marqué l’année, pour un engagement croissant en faveur d’une mobilité durable.

À voir Cette nouvelle option sera obligatoire sur toutes les voitures pour circuler dès juillet 2024

Toutefois, l’agenda des réformes ne s’arrête pas là pour les usagers de la route. La France s’apprête en effet à adopter une initiative européenne d’envergure. Ainsi, à compter du 7 juillet 2024, tous les voitures neuves se verront dotées d’une trentaine de dispositifs de sécurité innovants.

Cette réglementation ambitieuse vise un objectif noble : la sauvegarde de près de 25 000 vies à l’horizon 2038. L’Union européenne place de grands espoirs dans la réforme GSR II, et les spécialistes de la sécurité routière affichent un optimisme mesuré. « La Commission a frappé un grand coup », a déclaré un expert, sollicité par BFMTV.

Des équipements obligatoires pour les voitures

Dès le mois de juillet 2024, la réglementation automobile franchira un nouveau cap. Plusieurs équipements de sécurité seront donc bientôt obligatoires sur les véhicules neufs.

Parmi ces changements, les conducteurs auront leur boîte noire. Similaire à celle utilisée dans l’aviation, elle permettra d’analyser les données avant les accidents. Cet outil précieux va ainsi mieux aider à comprendre des sinistres.

La vigilance sera également renforcée grâce à un système d’alerte de survitesse. Ce dispositif sera en fait capable de lire automatiquement les panneaux de signalisation et d’inciter à l’adaptation de la conduite. De même, l’aide au freinage d’urgence constituera un rempart supplémentaire pour la protection des usagers vulnérables, tels que les piétons.

À voir Ces nouveaux équipements obligatoires dans les voitures dans quelques semaines, les concernées

Dans une démarche préventive, les automobilistes devront aussi intégrer un dispositif de pré-installation d’éthylotest. Ce dernier servira à conditionner le démarrage de la voiture à la sobriété du conducteur. La mesure vise à éradiquer les risques liés à l’alcool au volant.

Enfin, la sécurité passive connaîtra elle aussi des avancées significatives avec l’obligation d’équipements. Par exemple, nous verrons des outils tels que les détecteurs de fatigue et de somnolence, les régulateurs de vitesse adaptatifs et les alertes de franchissement de ligne. Ils vont contribuer à une vigilance constante et à une réduction des accidents de la route.

Des véhicules plus surveillés

Pour la continuité des efforts déployés pour renforcer la sécurité routière, les conducteurs se trouveront soumis à une surveillance plus rigoureuse. Et si jamais ils tentaient de désactiver les nouveaux dispositifs de sécurité ? Ces équipements seront réactivés automatiquement à chaque redémarrage de la voiture.

La mise en œuvre de cette législation représente un pas décisif vers la réduction des accidents mortels. « Cette mesure va permettre de sauver des milliers de vies dans les années à venir. Notre priorité a toujours été la sécurité des usagers de la route, notamment des plus vulnérables. », a souligné Róża Thun, députée démocrate-chrétienne polonaise, auprès de BFMTV.

Vous aimez ? Partagez !