Vous êtes ici :   Accueil   >   À la une   >   Naf Naf dans la tourmente : l’avenir des magasins de la célèbre enseigne française menacée

Naf Naf dans la tourmente : l’avenir des magasins de la célèbre enseigne française menacée

Après son placement en redressement judiciaire, Naf Naf espère l'arrivée d'investisseurs pour sauver ses magasins.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Les amateurs de Naf Naf vont-ils devoir se passer des magasins de l’enseigne ? Depuis des mois, ils craignent que ce jour arrive. Mais l’entreprise n’a pas dit son dernier mot, elle refuse d’ajouter son nom à la liste des enseignes populaires qui mettent la clé sous la porte. 

Depuis son redressement judiciaire, Naf Naf veut se sauver. Elle refuse de perdre ses magasins et ses salariés et compte sur des investisseurs pour s’en sortir. Ils avaient jusqu’au 13 mai pour faire des propositions au groupe. Par conséquent, comme le souligne Capital, « l’avenir de l’enseigne de mode est suspendu à des offres de reprise« . 

Naf Naf veut survivre et garder ses magasins

En septembre dernier, les amateurs de Naf Naf craignaient le pire. En mauvaise posture, l’enseigne passait devant le tribunal de commerce de Bobigny. Ce dernier la plaçait alors en redressement judiciaire. Depuis le 6 septembre dernier, l’enseigne lutte. 

Mais un placement en redressement judiciaire ne signifie pas que Naf Naf va perdre ses magasins et ses salariés. Non, l’enseigne emblématique de la mode féminine des années 80 et 90 lance un appel. En effet, elle espère trouver des candidats prêts à investir dans son capital pour la sauver.

À voir Après Habitat, cette célèbre enseigne française risque à son tour de fermer des magasins

La date limite pour trouver ces investisseurs est maintenant derrière l’enseigne. En effet, ils avaient jusqu’au 13 mai dernier pour se faire connaître. Par conséquent, les salariés des magasins de Naf Naf sont actuellement dans l’incertitude concernant la poursuite, ou non, de leur activité. 

Naf Naf ne veut pas jeter l’éponge

Ils sont 700 salariés à travailler dans les magasins Naf Naf à attendre d’avoir des nouvelles. À l’heure actuelle, l’avenir de l’enseigne est indécis. Selon les déclarations de Selçuk Yilmaz, le directeur de Naf Naf, début avril, la cession de l’entreprise n’est pas à exclure. Cependant, ce n’est pas la solution qu’il privilégie.

Trois options se présentent à la société : la cession globale de l’entreprise, l’arrivée d’un partenaire financier ou la mise en œuvre d’un plan de redressement par l’actionnaire actuel, le groupe SY International.

Pour rappel, les magasins Naf Naf existent en France depuis l’année 1973. Ils sont la création de deux frères, Gérard et Patrick Pariente. L’enseigne se développe au fil des années et compte, en 2024, 130 magasins. Depuis 2020, elle est la propriété du groupe SY International. 

Des difficultés pour les magasins Naf Naf

Comme d’autres enseignes emblématiques,  Naf Naf fait face à de sérieuses difficultés depuis plusieurs années. Les magasins physiques se remplissent moins. Par conséquent, Naf Naf enregistre des ventes en déclin et accumule des loyers impayés.

À voir Cette célèbre marque de beauté dans un état critique, l’avenir des magasins compromis en France

Sur les dix prochaines années, l’enseigne doit rembourser une dette de 40 millions d’euros. Et si les clients sont inquiets, c’est parce qu’ils savent que l’enseigne a fermé 17 magasins entre janvier et mars 2024. À cause de cette situation difficile, 130 salariés ont perdu leur emploi.

Mais Selçuk Yilmaz refuse d’enterrer son enseigne aussi vite. En septembre dernier, il se montrait très optimiste concernant l’avenir de la marque, comme le rapportent nos confrères de Capital. 

« On fera tout pour remettre Naf Naf sur pied. Il ne faut pas nous confondre avec toutes ces autres entreprises qui n’ont pas réussi à se redresser face à la crise du secteur du retail ». Pour cela, il faudrait que des investisseurs aient proposé leur aide.

Source : Capital 

Vous aimez ? Partagez !