Vous êtes ici :   Accueil   >   Tendance   >   Automobilistes : ce que vous risquez si vous conduisez avec ceci en voiture

Automobilistes : ce que vous risquez si vous conduisez avec ceci en voiture

La loi est claire pour les automobilistes. Ils doivent absolument la respecter pour éviter de recevoir des amendes.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Le Code de la route met en place des règles strictes pour rendre les routes plus sûres. En effet, les automobilistes ont l’obligation de les respecter. Sinon, ils risquent de recevoir une amende et de subir des sanctions supplémentaires. 

Mais dans certains cas, ils ignorent si leur comportement est interdit ou non. Ils doivent alors retenir une règle qui peut réunir toutes les autres. Dans la voiture, le conducteur doit toujours être maître de son véhicule, du mieux que possible. Alors, en cas de blessures, est-il possible de prendre le volant ?

Porter un plâtre au volant

En suivant cette règle de base, la question trouve rapidement sa réponse. Les automobilistes ne peuvent pas être maîtres de leur véhicule si un membre se trouve dans le plâtre. C’est un fait évident. De la même manière qu’il ne faut pas utiliser un téléphone au volant, conduire avec un plâtre vous conduira au paiement d’une amende.

Si un policier croise votre route et vous surprend à conduire avec un plâtre, il est dans son droit de vous donner une amende de 35 euros. Cependant, il existe une exception. En effet, vous ne recevrez aucune amende si vous avez une attestation médicale. 

À voir Automobilistes : attention à cet oubli qui peut vous coûter une amende colossale

Cette dernière doit assurer que vous êtes apte à conduire. Dans ce cas précis, vous êtes en droit de prendre le volant. Mais sans ce papier très important, vous ne pouvez pas contester la décision des forces de l’ordre en cas de contrôle. 

Quid de l’assurance de l’automobiliste ?

En outre, la conduite des automobilistes avec, par exemple, un plâtre, peut avoir des conséquences concernant son assurance. Alors, prenons l’exemple d’un accident que vous provoquez alors que vous avez un plâtre. 

Dans un premier temps, l’assurance, via la responsabilité civile, couvre les tiers au sujet des dommages causés. Mais pour l’automobiliste à l’origine de l’accident, le port du plâtre peut correspondre à une clause d’exclusion. 

En effet, l’assurance peut considérer que l’automobiliste en question ne respecte pas les règles de conduite. En se mettant en danger de la sorte, il peut se retrouver sans indemnités de son assurance. Alors, la meilleure chose semble être de prendre son mal en patience et de conduire quand la santé le permet.

Les automobilistes qui conduisent en étant malades ?

Passons à une autre question. Est-il possible de prendre la route en étant malade ? Une nouvelle fois, les automobilistes doivent retenir une chose. Le Code de la route s’applique pour rendre les routes sûres. Les règles punissent donc tous les comportements dangereux. 

À voir Automobilistes : lourde amende en cas de dépassement de ce type de véhicule, tout le monde le fait

Alors, il est possible de conduire en étant malade. Mais, cela dépend de la nature de la maladie. En effet, certaines conditions médicales ou traitements médicamenteux peuvent empêcher les automobilistes de prendre le volant sans présenter un danger. 

Sachez qu’il existe une liste des pathologies qui vous empêchent de conduire. Le premier réflexe à avoir est de contacter son médecin. Ce dernier vous dira s’il est possible, ou non, de prendre le volant.

Sachez que si les forces de l’ordre vous arrêtent à cause de votre conduite dangereuse, la maladie ne vous sauvera pas. Au contraire, vous risquez jusqu’à 4 500 euros d’amende. 

Vous aimez ? Partagez !