Vous êtes ici :   Accueil   >   France   >   Ces produits que tout le monde achète en supermarché coûteront une fortune, la raison dévoilée

Ces produits que tout le monde achète en supermarché coûteront une fortune, la raison dévoilée

En plein recul de l’inflation, la France risque de connaître une nouvelle hausse généralisée des prix. Certains produits vont être les plus impactés. Voici la raison.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Le monde entier a connu une inflation sans précédent au cours des dernières années. Une situation qui a fait flamber le prix dans les supermarchés. Alors que les impacts de la crise sanitaire ont commencé à se relever, la situation russo-ukrainienne n’a pas arrangé les choses. Les Français ont alors vu flamber le prix augmenter dans tous les secteurs.

Puis en mars de 2024, les ménages ont commencé à sortir la tête de l’eau. Mais voilà qu’une autre nouvelle vient chambouler les choses, au risque d’une reprise de grande inflation.

Vers un retour de l’inflation ?

Après une période de ralentissement notable, l’Insee a récemment signalé un recul de l’inflation en France au mois de mars. Le taux était de 2,3 % sur une année au mois en cours, contre 3,0 % en février. L’institut attribue ce phénomène à un ralentissement des hausses tarifaires dans différents secteurs, notamment en supermarché.

De même, l’inflation a connu un ralentissement mensuel en mars, s’établissant à 0,2 %, comparativement à 0,9 % le mois précédent. Selon l’Insee, cette décélération serait imputable à une légère décrue des prix de l’énergie, en particulier du gaz et des produits pétroliers.

À voir Ce nouveau supermarché arrive en France avec des prix moins chers de 10 à 15 % que les autres

Cependant, de nouveaux éléments pourraient contribuer à une reprise de l’inflation à l’échelle planétaire. En effet, le coût du transport maritime de marchandises s’alourdit progressivement. Par conséquent, les entreprises qui doivent importer ou exporter des produits voient leur dépense exploser.

Cette inflation des coûts se répercute inévitablement sur les prix finaux des produits disponibles dans les supermarchés. Cette nouvelle crise impacte ainsi l’ensemble des consommateurs français.

Une crise qui secoue les supermarchés

En 2024, face aux attaques répétées des houthistes, une multitude d’armateurs ont pris la décision stratégique de dévier leurs routes maritimes pour éviter l’Afrique. Ils ont ainsi délaissé la Mer Rouge et le Canal de Suez. Cette modification des voies commerciales traditionnelles soulève une question cruciale : quelles conséquences pour les supermarchés ?

Le canal de Suez, artère vitale du commerce international se trouve au cœur de cette tourmente. Pourtant, cette voie facilite 18 % du commerce mondial et 40 % des échanges entre l’Asie et l’Europe.

Contourner ces axes majeurs entraîne inévitablement des trajets plus longs et, par conséquent, une augmentation des coûts de transport. En résultat, le coût moyen d’un conteneur a connu une hausse vertigineuse. Il passe de 1 200 dollars en janvier à plus de 3 600 dollars en avril 2024. Comme si cela ne suffisait pas, des conditions météo imprévisibles en Asie ont aussi perturbé le trafic maritime.

À voir Ces glaces vendues en supermarché sont les meilleures de toutes pour la santé selon Yuka

Ces surcoûts se répercutent sur la chaîne d’approvisionnement globale, affectant finalement les prix des produits en rayon. Les supermarchés, se trouvant en bout de chaîne, doivent faire face à une pression économique accrue. Inévitablement, cela va se traduire par une hausse des tarifs pour les consommateurs.

Le prix de ces produits va augmenter en supermarché

Alexandre Baradez, analyste de marché chez IG France, explique ce qui va le plus accentuer cette hausse. « L’augmentation est due à la forte demande de porte-conteneurs par les importateurs américains, qui anticipent les périodes de vacances, de rentrée scolaire et de fêtes. »

Il en résulte que les produits de première nécessité, tels que les denrées alimentaires, les articles d’hygiène et d’entretien, pourraient voir leurs prix s’envoler. Avec une inflation des coûts de transport qui a bondi de 40 % en mai seulement, la pression sur les prix de détail s’accroît.

En clair, elle impacterait directement les supermarchés et, par voie de conséquence, le budget des familles françaises.

Vous aimez ? Partagez !