Vous êtes ici :   Accueil   >   À la une   >   Hausse des retraites : le montant de l’augmentation qu’un million de retraités vont recevoir en septembre

Hausse des retraites : le montant de l’augmentation qu’un million de retraités vont recevoir en septembre

Les millions de retraités concernés ont longtemps attendu la hausse de cette pension. Après de longues attentes, le montant est enfin dévoilé !

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Cela fait presque un an que le gouvernement a annoncé cette augmentation exceptionnelle des retraites. Cependant, seulement quelques centaines de milliers de personnes en ont bénéficié. Pour les autres retraités, après des mois d’attente, la bonne nouvelle arrive enfin : l’augmentation sera effective cet automne. Voici tous les détails, y compris le montant de cette hausse.

Une hausse en retard pour un million de retraités

En septembre 2023, une mesure importante a été mise en place pour améliorer la situation financière des retraités. Il s’agissait d’une hausse censée bénéficier à près de 1,7 million de retraités. Selon la promesse du gouvernement, il serait possible de bénéficier d’une augmentation pouvant atteindre 100 euros. Jusque là, seuls 500 000 seniors ont pu profiter de ce changement.

La revalorisation concerne principalement les retraités dont la pension est inférieure à un certain seuil. Pour plus d’un million de retraités, cette mesure appelée Majoration Exceptionnel ou MajEx devrait enfin être appliquée d’ici au mois de septembre.

Le directeur de la Cnav, Renaud Villard, a confirmé cette échéance. Un soulagement pour ces nombreux seniors bénéficiaires de petites pensions. Il a également fait part d’une prime visant à compenser les années de cotisations manquantes.

À voir 3 changements importants pour vos retraites à ne surtout pas manquer cette année

Au cours des prochains mois, les retraités concernés devraient recevoir un courrier indiquant le montant auquel ils ont droit. Ce courrier mentionnera également le rattrapage des mois manquants.

À combien s’élève la hausse pour les retraités ?

En septembre 2023, les premiers bénéficiaires du MiCo ont touché en moyenne 50 euros. Une somme qu’ils ont pu percevoir dès le mois d’octobre. À l’époque, l’espoir était grand : une augmentation pouvant atteindre 100 euros était annoncée. Pourtant, seule une poignée de bénéficiaires a pu réellement toucher la somme promise.

Mais qu’en sera-t-il pour septembre 2024 ? La deuxième vague de retraités pourra enfin bénéficier de cette hausse, un an après l’annonce initiale, mais à combien le montant ? Le directeur général de la Cnav avait déjà laissé entendre la somme approximative de cette augmentation lors de sa déclaration en mars dernier.

Cependant, la promesse du gouvernement de relever de 100 euros par mois le minimum contributif ne profitera toujours pas à tout le monde. En réalité, les retraités devraient voir leur pension progresser en moyenne de 60 euros.

Pourquoi cette différence ? Tout simplement parce que tous les bénéficiaires ne recevront pas la même augmentation. Par ailleurs, il existe différents critères à cocher pour jouir de la revalorisation complète.

À voir Des millions de retraités vont toucher une très grosse somme en plus sur leur pension en septembre

Qui vont bénéficier de la hausse complète ?

La hausse de 100 euros pour les retraités est une mesure attendue, mais elle ne concerne donc pas tout le monde. Seuls ceux qui ont travaillé toute leur vie dans le secteur privé, en tant que salariés ou travailleurs indépendants, sont éligibles.

Les seniors qui ont travaillé toute leur vie dans le secteur privé, en tant que salariés ou travailleurs indépendants, sont éligibles. Si votre rémunération était au Smic, vous pouvez prétendre à ces 100 euros supplémentaires. Les agriculteurs et agricultrices qui ont cotisé et validé un total de 120 trimestres peuvent également bénéficier de cette hausse.

Outre le nombre de trimestres validés, il est essentiel que le taux de votre retraite soit d’au moins 50 %. Malheureusement, les anciens salariés ayant travaillé à la fois dans le secteur privé et public ne peuvent pas prétendre à la revalorisation complète.

Vous aimez ? Partagez !