NuitFrance
Adresse : http://www.nuitfrance.fr
Mail : contact@nuitfrance.fr

Contenu édité le 27/09/2020 à 04:47:25







LA NUIT PROJETEE


Accès directs vers les rubriques ressources de NuitFrance en lien avec ce sujet :

Accéder aux publications centralisées sur NuitFrance sur les aspects culturels liés à la lumière artificielle



> Paysages nocturnes



La notion de paysage nocturne


Le mot « paysage » est polysémantique. Une définition est donnée par Convention européenne de Florence (Conseil de l'Europe, 2000 => Accéder en ligne) qui définit le paysage comme « une partie de territoire telle que perçue par les populations, dont le caractère résulte de l'action de facteurs naturels et/ou humains et de leurs interrelations ».
Ici, la notion de paysage implique donc nécessairement la présence d'un observateur. Elle fait en effet intervenir des aspects esthétiques, culturels, sociologiques ou encore psychologiques qui sont autant de filtres par lesquels l'Homme perçoit, ressent et interprète la réalité.

Cette appréhension du mot paysage est ainsi à différencier par exemple de celle de l'écologue du paysage qui considère le paysage simplement comme une échelle d'étude supérieure à celle de l'écosystème et au sein de laquelle il étudie le fonctionnement écologique (flux de gènes, déplacements d'individus, ...).

Appliquer la notion de paysage, au sens de la Convention de Florence, à la nuit amène ainsi à considérer le paysage nocturne comme la nuit telle que perçue par l'Homme, à travers ses différentes représentations.



Les représentations du paysage nocturne


Les représentations des paysages nocturnes peuvent se retrouver dans différents moyens d'expressions, notamment artistiques, comme la peinture.

Parmi les peintres réputés pour leur spécialisation dans les paysages nocturnes, on peut citer par exemple Aernout van der Neer (1603-1677), qui a peint entre autres "Clair de lune" (=> Voir). La nuit a également inspiré plusieurs tableaux à Vincent Van Gogh (1853-1890), notamment "Nuit étoilée sur le Rhône" peint en 1888 (=> Voir) ou "La Nuit étoilée" peint en 1889 (=> Voir). Par ailleurs, sans être issus de peintres spécialisés dans les paysages nocturnes, certains tableaux sont aussi très connus comme "Boulevard Montmartre, Effet de nuit" (=> Voir) peint en 1897 par Camille Pissaro (1830-1903) ou encore "Moulin sur le Gein au clair de lune" (=> Voir) peint en 1907 par Piet Mondrian (1872-1944).
Le peintre américain James Abbott McNeill Whistler (1834-1903) a inventé la dénomination « un Nocturne » dans les années 1870 pour désigner un tableau représentant un paysage de nuit. On doit à ce peintre "Nocturne in Grau und Gold, Westminster Bridge" (=> Voir) peint en 1871-1874 ou encore en 1874 "Nocturne en noir et or : la fusée qui retombe" (=> Voir).


La Nuit étoilée. Vincent van Gogh, 1889
La Nuit étoilée. Vincent van Gogh, 1889